Actualités du 1er septembre 2018

50984Aimable clientèle, chers amis,

nous vous souhaitons une bonne rentrée, agrémentée de nombreuses nouveautés et de 4 nouvelles vitrines à l’Odeur du Book: Moyen-Âge, Folie, Correspondances et Paris.

Attention, les livres en vitrine ne sont pas encore tous répertoriés, si vous souhaitez être parmi les premiers à les découvrir, nous vous invitons à venir à la librairie. D’ailleurs, pour visionner toutes nos nouvelles acquisitions, faites défiler le diaporama ci-dessous.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publié dans Nouveautés, Vitrines | Laisser un commentaire

Nouveautés du 29 juin 2018

Chers amis,

la librairie sera fermée du 9 au 27 juillet inclus. En revanche, elle sera ouverte au mois d’août (sauf du 13 au 15 août).

50696En attendant les vacances, vous pouvez profiter encore pendant quelques jours de nos nouveautés. Nous vous proposons quelques  éditions originales, des tirages de tête,  des ouvrages épuisés. Nous vous signalons en particulier l’édition originale française de L’invaincu de Faulkner (d’après la maquette de Mario Prassinos); l’édition originale anglaise de The hearing trumpet, de Leonora Carrington; Les navigations d’Ulysse, en 4 volumes, de Victor Berard; Mirage Verbal. Writings through Marcel Duchamp, de John Cage; Le Cahier de l’Herne sur le Grand Jeu.

Pour découvrir toutes nos nouvelles acquisitions, faites défiler le diaporama ci-dessous.

….

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publié dans Editions originales, Nouveautés | Laisser un commentaire

« No Photo », signature à l’Odeur du Book le 20 juin à 19h30

9782100779789-001-xNo photo

Photographions moins pour vivre mieux !
de Pierrick Bourgault
illustrations de Christine Lesueur
...

D’où vient notre envie irrépressible de momifier le présent, cette inflation de clichés aussitôt oubliés  ? Que cache l’engouement pour ces selfies auxquels nous soumettons nos proches, les œuvres des musées et les plus beaux paysages  ? Mitrailler est-il une preuve d’amour  ? Quel est le danger de numériser notre vie privée  ? Cet essai léger mais sans concession nous invite à réfléchir à notre rapport à l’image et s’intéresse à la manie actuelle de photographier à outrance. Il se destine à ceux qui souhaitent retrouver le plaisir de photographier, aux personnes sensibles aux excès du «  tout connecté  », aux citoyens avides de «  détox digitale  » dont la conscience écologique et sociale s’interroge.Profitons de l’instant sans écran, gardons l’œil et l’esprit vifs, préservons notre jardin secret, notre budget et l’environnement… En un mot, vivons pleinement, ici et maintenant! (en savoir plus)

Signature et exposition à l’Odeur du Book le 20 juin à partir de 19h30, en présence de l’auteur et de l’illustratrice.

La soirée se terminera par un verre

Pierrick Bourgault. Né à Mayenne en 1961 dans une famille d’artisans, Pierrick Bourgault tisse les mots et les photos, coupe et colle, rabote les phrases et cheville les pages. De formation ingénieur en agriculture, ce journaliste indépendant réalise des reportages pour la presse grand public (Amnesty international, Ça m’intéresse, l’Express, Le Nouvel Observateur, Télérama, etc). Auteur d’une vingtaine d’ouvrages mêlant aussi bien la gastronomie, l’art de filmer ou de photographier ou encore des nouvelles, il a une prédilection pour les carnets de voyages et les guides des bars du monde entier et autres bistrots. Il tient cela de son grand-père, cafetier, qui lui a transmis cette soif qui l’entraîne à la découverte d’univers uniques et de personnalités attachantes.

Christine Lesueur. Dessinatrice, illustratrice, aquarelliste, graphiste-maquettiste, graveur, auteur.

No photo. Photographions moins pour vivre mieux ! (Dunod, mai 2018). 12,90  €

 

Publié dans Evénement, Illustrations, Photographie, Rencontres, Signatures | Laisser un commentaire

Nouveautés du 5 juin 2018

50567Aimable clientèle, chers amis,

le mois a été très riche en acquisitions: plusieurs numéros de la revue Socialisme et Barbarie, des textes sur l’antiquité, les beaux-arts, la philosophie. A cela se rajoutent quelques « raretés » telles que: Paul Boulez, Le pays fertile: Paul Klee; Jurgis Baltrusaitis, Le Miroir : Essai sur une légende scientifique, révélations, science-fiction et fallacies; Max Ernst, Histoire naturelle (éditions Pauvert); André Breton, La clé des champs et d’autres ouvrages sur le Surréalisme.

Pour avoir un aperçu de toutes nos nouvelles acquisitions, faites défiler le diaporama. Lire la suite

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Nouveautés du 4 mai 2018

50397Aimable clientèle, chers amis,

nous avons le plaisir de vous proposer nos nouvelles acquisitions, 355 nouveaux titres dans les domaines les plus divers: plusieurs ouvrages de la Bibliothèque de la Pléiade;  des livres sur le cinéma, en particulier l’édition originale des Commentaires de Chris Marker, des textes de philosophie, esthétique, beaux-arts, des premières éditions, des envois autographes, en particulier celui de Pierre Alechinsky à Marcelin Pleynet de son Dotremont et Cobra-forêt, ou bien l’envoi signé d’André Breton à Madame Denise Cousin du Manifeste du surréalisme.

Pour découvrir toutes nos nouveautés, faites défiler le diaporama ci-dessous. Lire la suite

Publié dans Beaux-arts, Cinéma, Editions originales, Envois, Esthétique, Nouveautés, Peinture, Philosophie, Pléiade | Laisser un commentaire

Nouveautés du 7 avril 2018

50129Chers amis

nous avons le plaisir de vous proposer nos nouvelles acquisitions. Vous y trouverez du cinéma, de la philosophie, des écrits sur l’art et bien d’autres ouvrages. Nous vous signalons Le lettrisme et l’hypergraphisme dans la peinture et la sculpture contemporaines, d’Isidore Isou; Alfred Kubin : Souvenirs d’un pays à moitié oublié; L’Art psychopathologique, de Robert Volmat.

Pour avoir un aperçu de toutes nos nouveautés, faites défiler le diaporama ci dessous. Lire la suite

Publié dans Beaux-arts, Cinéma, Nouveautés, Peinture, Philosophie | Laisser un commentaire

« Tout ce qui est solide se volatilise » de Marshall Berman, présentation le jeudi 26 avril à 19h à l’Odeur du Book

 

Présentation à l’Odeur du Book

le jeudi 26 avril à 19h00

Tout ce qui est solide se volatilise 

L’Expérience de la modernité

Marshall BERMAN

 En présence du traducteur Julien Guazzini, de Pablo (éditeur des éditions Entremonde) et de Nicolas Vieillescazes (éditeur des éditions Amsterdam et traducteur)

 

Londres et New York se réin­ven­tent, Saint-Pétersbourg sort de terre. La marche en avant de la moder­ni­sa­tion exhume des navi­res de pierre depuis les marais de la Neva ou fait flot­ter des palais de cris­tal dont les ver­riè­res cap­tu­rent les étincelles solai­res d’un monde en révo­lu­tion. Mais la moder­nité détruit et se dévore elle-même, elle menace tout ce qui semble soli­de : d’abord les hommes à son ser­vice et plus tard les formes mer­veilleu­ses qu’elle aura enfan­tées.
C’est l’ambi­va­lence – le regard chan­geant des grands témoins, de Pouchkine, Marx, Dostoïevski ou Baudelaire – que ce livre inter­roge. Au cœur des métro­po­les, les trans­for­ma­tions urbai­nes façon­nent le mode de vie, le reflè­tent, mais four­nis­sent aussi les armes de sa sub­ver­sion. Les bou­le­vards de Haussmann liqui­dent une exis­tence étouffante et unis­sent le pro­lé­ta­riat pari­sien, tout en l’excluant de la scène qu’illu­mine le moder­nisme. Le maca­dam s’ins­talle, les voi­tu­res accé­lè­rent et le vieux Paris n’est plus (la forme d’une ville change plus vite, hélas ! que le cœur d’un mortel).
Voilà un livre d’aven­tu­res, de celles que le siècle pré­cé­dent et celui d’avant encore pro­met­taient, à l’huma­nité entière, à la raison, à l’art. Des aven­tu­res en forme de villes nou­vel­les, des ave­nues tra­cées depuis la péri­phé­rie jusqu’aux cœurs des hommes, des artè­res du chan­ge­ment et de la moder­ni­sa­tion : des feux d’arti­fice dont les lueurs sus­ci­taient l’effroi et la fas­ci­na­tion.

Marshall Berman (1940–2013) essayiste, phi­lo­so­phe, a été pro­fes­seur de scien­ces poli­ti­ques au City College de New York. Il a fait partie du comité de rédac­tion de Dissent et a régu­liè­re­ment contri­bué à la New Left Review, entre autres. Il fut un obser­va­teur pas­sionné de la moder­nité, celle qui a cham­boulé l’ordre ancien, celle qui était capa­ble de tout vola­ti­li­ser. Avec Fredric Jameson, il fut un des cri­ti­ques les plus saga­ces du post­mo­der­nisme.

à paraître le 13 avril 2018

504 p. / 14×21 cm

ISBN 978-2-940426-40-9

 

Publié dans Anthropologie, architecture, Evénement, Nouvelles parutions, Rencontres, Uncategorized, Ville Urbanisme | Laisser un commentaire