Actualités du 26 juin 2013

SIGNER LA PETITION

Chères amies, Chers amis,

Suite à l’invitation adressée à tous les conseillers et les adjoints du 18e arrondissement au concert du Duo Mokarta en soutien à l’Odeur du Book, seuls deux élus, un PC et un UMP, étaient présents. L’adjointe au Commerce nous a appelés pour nous informer qu’elle regrettait de ne pas pouvoir venir. Ian Brossat nous a également prévenus de son indisponibilité. Pascal Julien et Florence Carrique-Allaire, élus d’Europe Ecologie Les Verts qui ont évoqué notre cas lors du dernier conseil d’arrondissement, se sont également déplacés pour discuter du problème en vue de poser une question au prochain conseil d’arrondissement (1er juillet 2013 à 18h30). Aucun autre élu de la majorité n’a répondu à notre invitation. En revanche, la participation des habitants a été importante et chaleureuse.

L'odeur du book - 2Photo de Bruno Lemesle

Les représentants d’Europe Ecologie Les Verts, Pascal Julien et Florence Carrique-Allaire, qui avaient déjà évoqué notre cas lors du conseil d’arrondissement du 3 juin 2013, se sont  déplacés pour discuter du problème avec nous, en vue de poser une question au prochain conseil d’arrondissement (1er juillet 2013 à 18h30). Les débats du 3 juin ont été filmés et  la vidéo est disponible en ligne. Les interventions (de la minute 15’20 » à la minute 22’58 ») de l’adjoint à l’Urbanisme, Michel Neyreneuf, et de l’adjointe au Commerce, Afaf Gabelotaud, se sont révélées extrêmement intéressantes.

Nous vous laissons le soin de juger de la teneur de l’omelette qui justifierait de casser des œufs tels que la librairie l’Odeur du Book, le Dojo de la Chapelle ou la librairie Temps Libre de la rue Lepic.Mais les affirmations de Mme Gabelotaud, concernant par exemple notre refus d’exercer le droit au retour, que nous n’avons de cesse de vouloir faire valoir auprès de la SOREQA, ou bien le manque d’une stratégie d’anticipation de notre part en tant qu’occupants d’un immeuble insalubre (la déclaration d’insalubrité porte seulement sur les parties communes et ne date que de mai 2012), nous ont laissés bouche bée. Nous croyons que la défaillance se trouve plutôt du côté des institutions qui, dans le cadre de cette opération de réhabilitation, n’ont fait preuve d’AUCUNE STRATEGIE GLOBALE à l’égard des commerces du 13 rue Ramey et N’ONT RIEN PREVU EN AMONT pour assurer la réinstallation et la pérennité de l’Odeur du Book et de la brocante voisine.

Bien que l’adjoint à l’Urbanisme du 18e arrondissement prétende que, dans le cadre des opérations de résorption de l’habitat indigne, les commerces ne sont pas la priorité numéro un de la municipalité, suite à la mobilisation en faveur de l’Odeur du Book, de nouvelles orientations ont été données à la politique de la ville. Lors du Conseil de Paris du 10-11 juin (exactement une semaine après le dernier conseil d’arrondissement) un voeu a été déposé par Ian Brossat  et adopté par le Conseil de Paris, pour que les bailleurs sociaux de la ville adoptent des règles communes visant à FAIRE UNE PRIORITE DE LA PRESERVATION DES COMMERCES CULTURELS ET DE PROXIMITE. Le cas de l’Odeur du Book a été cité.

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Actualités du 26 juin 2013

  1. don device dit :

    Ca a l’aire super! On aurait tellement voulu tre des votre ce soir-l!

    xo, d

    « Glory is fleeting but obscurity is forever. » — Napoleon

    J'aime

  2. Ping : actualités du 26 juin 2013 / librairie l’odeur du book | slowforward

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s